Articles avec #gateaux tartes & autres gourmandises tag

Publié le 1 Mai 2014

Tarte au chocolat épicé, pâte sablée à l'huile d'olive

J'ai réalisé cette tarte pour un dîner avec des amis, dont une qui fait de très bons gâteaux au chocolat et au gingembre. Je ne pouvais décemment pas arriver avec une bête tarte au chocolat. D'où l'idée de rajouter de l'huile d'olive dans la pâte sablée.

Puis, de fil en aiguille, je me suis retrouvée devant mon étagère à épices, qui est très fournie comme vous le savez, et je me suis dit que, quitte à rajouter de l'huile d'olive dans ma pâte sablée, je pouvais bien corser un brun mon appareil au chocolat. Or, pour mon plus grand embarras, le chocolat a l'immense avantage de se marier avec une pléthore d'épices et condiments variés. En l'occurence, parmi celles qui se trouvaient sur mes étagères, la cannelle, la vanille et le piment, et, dans mon placard, un peu de rhum. Que choisir parmi ces différents parfums ?

Malheureusement, je n'ai jamais été bien douée pour faire des choix. Par exemple, lorsque je pars en vacances, vient l'inévitable moment où je dois choisir les bouquins que j'embarque dans ma valise - je lis beaucoup, notemment en vacances, donc les livres figurent toujours sur ma liste-de-choses-indispensables-à-ne-pas oublier. Pour une semaine de vacances, toute personne, livrovore, certes, mais sensée, embarquerait deux voire trois livres pour occuper ses après-midi de farniente au soleil. Il m'est arrivé d'en emporter sept, ce qui m'évitait d'avoir à réduire cette sélection (le pannel de départ se portait à 20 livres). Je suis donc partie en vacances avec 2 kg de livres en plus, mais l'esprit soulagé.

Depuis j'ai trouvé la solution : un ami m'a offert une liseuse, ce qui me permet d'embarquer toute une bibliothèque sans aucune culpabilité. Je ne l'en remercierai jamais assez.

L'implication du paragraphe précédent, d'un intérêt tout relatif j'en conviens, a du vous sauter aux yeux. A la question du choix des condiments pour ma tarte au chocolat, s'est substitué une autre question non moins existentielle : pourquoi choisir ? J'ai donc ajouté dans mon appareil au chocolat une pincée de cannelle, quelques graines de vanilles, une lichette de rhum et quelques gouttes de tabasco. Si vous voulez tenter l'expérience, je vous laisse seul juge de la définition de la "lichette" et de la taille des "gouttes".

Le résultat était plutôt réussi. J'avais peur d'avoir mis trop de condiments différents, mais finalement, l'huile d'olive et les épices ont apporté une saveur intéressante au chocolat.

Tarte au chocolat épicé, pâte sablée à l'huile d'olive

Pour la pâte sablée à l'huile d'olive (moule de 30cm de diamètre) :

  • 250 g de farine
  • 50 g d'huile d'olive'
  • 70 g de beurre
  • 125g de sucre
  • 1 oeuf
Tarte au chocolat épicé, pâte sablée à l'huile d'olive

Pour l'appareil au chocolat :

  • 200 g de chocolat noir
  • 20 cl de crème liquide
  • vanille, cannelle, piment, rhum ou tout autre condiment qui vous inspirerait.
Tarte au chocolat épicé, pâte sablée à l'huile d'oliveTarte au chocolat épicé, pâte sablée à l'huile d'olive
Tarte au chocolat épicé, pâte sablée à l'huile d'oliveTarte au chocolat épicé, pâte sablée à l'huile d'olive
Verser la farine, le sucre, le beurre coupé en morceau et l'huile dans le bol d'un robot.
Tarte au chocolat épicé, pâte sablée à l'huile d'olive
Pétrir environ 1 minute et demi en petite vitesse.
Tarte au chocolat épicé, pâte sablée à l'huile d'oliveTarte au chocolat épicé, pâte sablée à l'huile d'olive
Ajouter l'oeuf et pétrir 30 secondes. Finir le pétrissage du bout des doigts, en veillant à ne pas trop travailler la pâte.
Tarte au chocolat épicé, pâte sablée à l'huile d'olive
Laisser reposer la pâte une heure au réfrigérateur avant de la cuire à blanc.
Tarte au chocolat épicé, pâte sablée à l'huile d'olive
Pendant ce temps préparer l'appareil. Fendre en deux la gousse de vanille.
Tarte au chocolat épicé, pâte sablée à l'huile d'olive
La laisser infuser dans la crème chaude pendant un quart d'heure environ, puis retirer la gousse.
Tarte au chocolat épicé, pâte sablée à l'huile d'olive
Couper le chocolat en morceaux. Réchauffer la crème avant de la verser sur le chocolat.
Tarte au chocolat épicé, pâte sablée à l'huile d'oliveTarte au chocolat épicé, pâte sablée à l'huile d'olive
Tarte au chocolat épicé, pâte sablée à l'huile d'olive
Verser le restant des épices dans le mélange. Attendre quelques instants pour laisser le chocolat fondre dans la crème chaude et mélanger jusqu'à homogénéisation.
Tarte au chocolat épicé, pâte sablée à l'huile d'olive
Etaler l'appareil sur le fond de tarte cuit et refroidi.
Tarte au chocolat épicé, pâte sablée à l'huile d'olive

Laisser refroidir à température ambiante au minimum deux heures, le temps que le chocolat se fige.

Nous avons dégusté cette tarte seule, mais je pense qu'une glace à la vanille ou un sorbet rhum/raisin la compléterait aisément.

Tarte au chocolat épicé, pâte sablée à l'huile d'olive

Voir les commentaires

Rédigé par Tomate Melba

Publié dans #Gâteaux tartes & autres gourmandises

Repost 0

Publié le 2 Février 2014

Tarte aux poires et aux amandes

Aujourd'hui, je vous parlerai de la quiche lorraine. Cette tarte, d'un diamètre approximatif de 32.56cm, a été inventé, comme son nom l'indique, dans la région bordelaise. Un jour, un ouvrier viticole, très consciencieux dans son travail, rentrait chez lui, comme tous les soirs, harrassé par une rude journée de travail. Ivre de fatigue et des effluves, aussi bien aériens que liquides, se dégageant des tonneaux de grands crus qu'il portait tout le long du jour, il entra chez lui, pour découvrir que sa femme était repartie chez sa mère, emportant enfants, chien, canari et marmite. Ne restait plus dans la maison, qu'un plat à tarte, deux oeufs et quelques lardons. Vous imaginez bien ce que notre pauvre ouvrier s'envoya pour le dîner, avant de noyer son chagrin dans un grand verre d'eau pétillante (autre spécialité bordelaise bien connue).

Quel rapport avec la tarte aux poires et aux amandes, me demanderez-vous ? A première vue, aucun. Mais si je reprends l'histoire en remplaçant quatre lardons par des poires et les lardons restant par de la poudre d'amande, cette histoire prend un tour beaucoup plus intéressant et me ramène au sujet de cet article.

Cette recette vient du site Je suis une quiche en cuisine. A l'origine, cette tarte est composée d'une couche de chocolat, recouverte de poire et d'un appareil aux amandes. Mais comme cette tarte devait servir de pendant au cheesecake au chocolat pour un petit dejeuner entre collègues, j'en ai réalisé une version sans chocolat.

Temps de préparation : 20 minutes
Temps de cuisson : 1 heure

Tarte aux poires et aux amandes

Pour une tarte de 30 cm de diamètre :

  • une pâte feuilletée
  • 4 poires bien mûres
  • 2 oeufs
  • 10cl de crème liquide
  • 50g de sucre de canne
  • 60g de poudre d'amande
Tarte aux poires et aux amandes
Chauffer votre pâte à tarte à blanc.
Tarte aux poires et aux amandes
Pendant ce temps, battre les oeufs et le sucre dans un saladier.
Tarte aux poires et aux amandesTarte aux poires et aux amandes
Ajouter la poudre d'amande et la crème.
Tarte aux poires et aux amandes
Peler les poires.
Tarte aux poires et aux amandes
Couper chaque poire en deux et émincer les demi-poires.
Tarte aux poires et aux amandes

Disposer les poires sur le fond de tarte cuit et recouvrir de l'appareil aux amandes.

Tarte aux poires et aux amandesTarte aux poires et aux amandes

Pour cette étape, deux écoles s'affrontent : à ma gauche, les inconditionnels de l'homogénéité, qui étaleront les fruits sur toute la surface, et à ma droite, les esthètes qui disposeront les tranches de poires en gardant les demi-poires intègres. Cette deuxième méthode donne un résultat plus visuel une fois que l'appareil est versé sur les fruits, mais ma préférence va à la première méthode, que je trouve gustativement plus intéressante. A vous de tester.

Tarte aux poires et aux amandes

Enfourner à 180°C pendant 40 minutes environ. Sortir la tarte du four lorsqu'elle commence à dorer et que l'appareil est ferme.

Cette tarte peut être servie aussi bien tiède que froide, avec une sauce au chocolat pour les plus gourmands.

Tarte aux poires et aux amandes

Voir les commentaires

Rédigé par Tomate Melba

Publié dans #Gâteaux tartes & autres gourmandises

Repost 0

Publié le 1 Février 2014

Cheesecake au chocolat noir

... ou le comble de la gourmandise. Quand j'étais jeune, j'avais déjà goûté du cheesecake, mais ce gâteau ne m'avait pas laissé un souvenir impérissable. C'est pendant mes études, lors d'un dîner chez des amis, que j'ai redécouvert ce dessert et que j'ai commencé à l'apprécier. Depuis, j'ai essayé plusieurs recettes de cheesecake - au citron, à la vanille, au chocolat - avec plusieurs types de fromages - fromage blanc, petit suisse, ricotta - avec ou sans cuisson, quelque fois avec succès, d'autre fois non. En particulier, la recette de cheesecake sans cuisson s'est avérée un échec : le cheesecake n'a pas tenu au démoulage. Du coup, je l'ai rebaptisé "velouté de citron et son croquant aux speculoos", et les amis pour qui je l'avais destiné, très indulgents, l'ont malgré tout englouti.

J'aime beaucoup le mariage du chocolat avec un yaourt ou du fromage blanc non sucré : je trouve que l'aigreur des produits laitiers avec la douceur et la rondeur du chocolat se marient très bien (et que ce vocabulaire, bien que gourmand, est bien pompeux pour un article de blog de cuisine, mais passons). C'est ce goût bien particulier que je retrouve dans ce dessert. Cette recette de cheesecake au chocolat vient du blog de Guillemette Chocolat et caetera, où j'avais déjà pompé la recette des Cookies aux pépites de chocolat.

Dans la recette originale, le chocolat utilisé est du chocolat blanc, et c'est avec ce chocolat que je fais habituellement la recette. Cette fois-ci, après quelques déconvenues avec la seule et unique tablette de chocolat blanc de mon placard, j'ai remplacé le chocolat blanc par du chocolat noir : ça a été une réussite. Le chocolat noir étant moins sucré que le chocolat blanc, l'aigreur du fromage ressort d'avantage. Il est possible de rajouter un peu de sucre dans l'appareil pour plus de douceur, mais pas trop, sinon le cheesecake deviendrait rapidement écoeurant. Et, il faut bien le dire, même sans sucre, il devrait contenter les plus gourmands : mes collègues, ayant pourtant pas mal d'expérience dans le domaine, n'ont pas réussi à le finir!

Temps de préparation : 30 minutes
Temps de repos : 20 minutes + 2 jours
Temps de cuisson : 1 heure

Cheesecake au chocolat noir

Pour un moule à manqué avec charnière de 20 cm de diamètre :

  • 360g de speculoos
  • 60g de beurre
  • 450g de Philadelphia
  • 200g de chocolat noir + 10cl de crème liquide ou 200g de chocolat blanc
  • 3 gros oeufs
  • éventuellement 50g de sucre brun
Cheesecake au chocolat noirCheesecake au chocolat noir
Faire fondre le beurre au bain-marie.
Cheesecake au chocolat noirCheesecake au chocolat noir
Cheesecake au chocolat noir
Pendant ce temps, mettre les speculoos dans un sachet en plastique ou dans un torchon propre et les écraser grossièrement au rouleau à pâtisserie.
Cheesecake au chocolat noir
Mélanger les speculoos avec le beurre fondu.
Cheesecake au chocolat noir
Tapisser le fond d'un moule à charnière avec ce mélange, en veillant à bien le presser, de manière à obtenir un fond de biscuit bien compact. Un verre large à fond plat fait très bien l'affaire pour cette étape. Faire remonter ce fond de biscuit de quelques centimètres sur les bords du moule. Mettre le fond de biscuit au frais pendant une demi-heure environ.
Cheesecake au chocolat noirCheesecake au chocolat noir
Pendant ce temps, préparer l'appareil à cheesecake. Verser le fromage dans le bol d'un robot. Le battre quelques instants pour le détendre.
Cheesecake au chocolat noir
Faire fondre le chocolat noir avec la crème (ou le chocolat blanc seul) au bain-marie.
Cheesecake au chocolat noirCheesecake au chocolat noir
Verser le chocolat fondu sur le fromage et mélanger.
Cheesecake au chocolat noir
Rajouter les 3 oeufs un à un, en battant bien le mélange entre chaque oeuf. Sucrer l'appareil si vous le souhaitez.
Cheesecake au chocolat noirCheesecake au chocolat noir
Une fois que l'appareil est bien homogène, le verser sur le fond de speculoos.
Cheesecake au chocolat noir

Enfourner le cheesecake dans un four préchauffé à 155°C. Pour éviter que la surface du cheesecake ne se fissure, remplir d'eau un lèche-frite et le placer sous la plaque supportant le moule. Cuire le cheesecake pendant une petite heure, en vérifiant la cuisson au bout de 45 minutes. Le cheesecake doit être ferme, le centre restant encore légèrement mou.

Cheesecake au chocolat noir
Laisser reposer le cheesecake dans le four éteint pendant une heure, pour terminer la cuisson. Le laisser refroidir complètement à température ambiante. On peut le laisser à l'air libre pendant toute une nuit. En refroidissant, le cheesecake se rétractera et les bords se décolleront des parois du moule.
Cheesecake au chocolat noir
Mettre le cheesecake au frais pendant 48 heures avant de servir. Si vous possédez un mini-four, la décoration de votre cheesecake sera assurée par les deux résistances supérieures, qui laisseront deux rayures harmonieuses sur la surface.
Cheesecake au chocolat noir

Voir les commentaires

Rédigé par Tomate Melba

Publié dans #Gâteaux tartes & autres gourmandises

Repost 0

Publié le 25 Janvier 2014

Pâte feuilletée

Enfin, je l'ai faite! La pâte feuilletée me paraissait un défi insurmontable : une pâte avec autant de superpositions était beaucoup trop sophistiquée pour pouvoir être réalisé dans une simple cuisine parisienne. Par cuisine parisienne, j'entends un frigo, avec deux plaques de cuisson au-dessus et un mini-four électrique dans un coin, le tout sous les toits. J'adore mon appartement, mais quelques fois, j'aurais souhaité avoir une cuisine un peu plus élaborée.

Bref, revenons à nos moutons, ou plus précisément à nos pâtons. La pâte feuilletée, si vous trouvez la bonne recette, se révèle beaucoup plus simple qu'on ne se l'imagine. Et quand j'ai sorti ma toute première tarte du four (en l’occurrence, une tarte aux poireaux et aux saint-jacques) avec ma propre pâte feuilletée, entièrement faite maison, un univers culinaire insoupçonné s'est profilé à l'horizon (l'un des avantages d'habiter sous les toits, c'est une vue imprenable sur les autres toits de Paris) : à moi les mille-feuilles, saint-honorés et autres tartes tatins!

Cette fameuse recette de pâte feuilletée, c'est la recette de Mercotte, que j'ai récupéré sur le site Le Sucré Salé d'OumSouhaib, que je remercie pour ses photos et ses explications. Ayant trouvé un goût un peu trop prononcé de beurre à ma première pâte feuilletée, j'en ai diminué la quantité. Cela fonctionne tout aussi bien.

Temps de préparation : 20 minutes
Temps de repos : 50 minutes

Pâte feuilletée

Pour une grande tarte :

  • 250g de farine
  • 150g de beurre (sorti du réfrigérateur environ un quart d'heure avant la recette)
  • 10 cl d'eau
  • 3g de sel
Pâte feuilletéePâte feuilletée
Mélanger grossièrement le beurre coupé en morceaux avec la farine dans un saladier. Quelques morceaux de beurre doivent encore subsister dans le mélange. Ne craignez rien : le beurre s'incorporera à la pâte lors des nombreux tours que vous lui ferez faire.
Pâte feuilletéePâte feuilletée
Rajouter l'eau et le sel et façonner rapidement une boule de pâte, sans trop la travailler.
Pâte feuilletéePâte feuilletée
Etaler la pâte sur un plan de travail fariné, en veillant à former un rectangle.
Pâte feuilletéePâte feuilletée
Rabattre les deux battants vers l'intérieur du rectangle.
Pâte feuilletée
Couvrir d'un film plastique et laisser reposer 10 minutes au frais. Félicitations, vous venez d'effectuer votre premier tour de pâte feuilletée!
Pâte feuilletéePâte feuilletée

Entamer maintenant le deuxième tour : placer la pâte sur le plan de travail, l'abattant supérieur vers la droite. Afin d'avoir un feuilletage régulier, il est important de placer la pâte toujours de la même manière en début de tour.

Etaler la pâte en formant un recangle, comme précédement.

Pâte feuilletéePâte feuilletée

Rabbattre le battant inférieur puis supérieur vers l'intérieur. Laisser reposer 10 minutes au frais avant d'entamer le tour suivant. Répéter l'opération trois autres fois, afin d'obtenir 5 tours au total.

Faire reposer la pâte, en l'état du dernier tour, donc non étalée, au moins une demi-heure avant de l'utiliser. Elle peut se garder au moins une journée au réfrigérateur.

Pâte feuilletée
Cette pâte a été transformée en tarte aux poires, au chocolat et aux amandes ...
Pâte feuilletée
... en tortillons thym-romarin et graines de pavot, très appréciés pour un apéro entre cousins ...
Pâte feuilletée
... et - last but not least - en saint-honoré.
Pâte feuilletée

Voir les commentaires

Repost 0

Publié le 10 Octobre 2013

Gâteau au chocolat et au beurre salé

Ce gâteau au chocolat est très simple à réaliser et ne vous demandera pas énormément de vaisselle : vous n'aurez besoin que d'un saladier, une casserole, une fourchette et un moule. La seule difficulté réside dans le temps de cuisson : si le gâteau est trop cuit, il sera sec et n'aura pas cette texture fondante apportée par le beurre. S'il n'est pas assez cuit, c'est moins grave. Il sera coulant au centre : dans ce cas, rebaptisez-le 'coulant au chocolat' et vos convives n'y verront que du feu.

La recette s'inspire de la recette du quatre-quart, où l'on remplacerait la farine par du chocolat. Les tablettes de chocolat pesant la plupart du temps 200 g, le gâteau contient également 200 g de beurre salé (il faut bien respecter les règles du quatre-quart) et 4 œufs. Les 200 derniers grammes se répartissent entre 140 g de sucre et un peu de farine, pour que ce gâteau puisse garder son appellation de gâteau.

L'autre particularité de ce gâteau est qu'il est bien meilleur s'il n'est pas dévoré à sa sortie du four. L'idéal est d'attendre un peu avant de le goûter : lorsque votre gâteau est cuit, laissez-le refroidir, puis oubliez-le dans un endroit frais et sec pendant deux à trois jours. Après ce temps - si votre conjoint/petit-dernier/chien ne l'a pas boulotté avant - le chocolat aura développé tout son arôme et ce gâteau ravira vos papilles (il fallait bien que je la case quelque-part, cette phrase).

Temps de préparation : 15 minutes
Temps de cuisson : 20 minutes

Gâteau au chocolat et au beurre salé

Pour 6 à 8 personnes :

  • 200 g  de chocolat
  • 200 g de beurre salé
  • 4 œufs
  • 140 g de sucre (ou même moins, suivant votre goût)
  • 2 cuillères à soupe rases de farine
Gâteau au chocolat et au beurre salé
Gâteau au chocolat et au beurre saléGâteau au chocolat et au beurre salé

Préchauffer votre four à 200°C. Faire fondre au bain-marie le beurre et le chocolat.

Gâteau au chocolat et au beurre saléGâteau au chocolat et au beurre salé

Laisser refroidir avant d'incorporer les œufs entiers, un à un, dans le mélange.

Gâteau au chocolat et au beurre saléGâteau au chocolat et au beurre salé

Rajouter le sucre, puis la farine tout en battant avec une fourchette pour éviter les grumeaux.

Si le chocolat change de couleur d'une photo à l'autre, ne vous étonnez pas. Ce n'est pas du à une mystérieuse réaction chimique entre le beurre et les oeufs, mais au fait que, entre le chocolat noir et la blancheur de la farine et du sucre, j'ai eu des problèmes de balance des blancs avec mon appareil photo...

Gâteau au chocolat et au beurre saléGâteau au chocolat et au beurre salé
Gâteau au chocolat et au beurre salé
Gâteau au chocolat et au beurre saléGâteau au chocolat et au beurre salé

Verser dans un moule beurré et fariné. Enfourner une vingtaine de minutes. La pointe d'un couteau plantée dans le gâteau doit ressortir encore légèrement humide. Le gâteau se figera en refroidissant.

 

Gâteau au chocolat et au beurre salé

Attendre deux jours avant de servir, seul ou accompagné d'un fromage blanc ou de faisselle : leur saveur légèrement aigre fait ressortir le chocolat.

Gâteau au chocolat et au beurre salé
Gâteau au chocolat et au beurre salé

Voir les commentaires

Rédigé par Tomate Melba

Publié dans #Gâteaux tartes & autres gourmandises

Repost 0

Publié le 4 Octobre 2013

Clafoutarte aux prunes

La découverte de cette recette remonte à juillet dernier. Depuis quelques temps, lorsque j'allais déjeuner chez mes parents les dimanches midi, j'avais pour habitude d'apporter le dessert. La plupart du temps, ce dessert était une tarte, dont j'adaptais la garniture en fonction des personnes présentes ce dimanche-là. Entre les inconditionnels du chocolat (dont je fais partie), les fructivores et les  amoureux de la crème chantilly, j'essayais de rallier le plus grand nombre d'appétits à ma cause dans le choix de la recette. 

Or, un samedi après-midi, après avoir fait le tour des tartes aux pommes, abricots, chocolat/poire et chocolat/amandes, je manquai d'inspiration pour ma tarte dominicale. Ainsi, quand ma mère me parla d'une tarte au clafouti qu'elle avait trouvé délicieuse et qu'elle me demanda si ça ne me dérangeait pas d'essayer d'en refaire une, je sautais sur l'occasion pour étendre mon expérience pâtissière sans avoir à farfouiller sur le net pour trouver une nouvelle recette.

C'est sur le site Gourmandenise que j'ai trouvé la recette et le nom de la clafoutarte. La clafoutarte que j'apportai le lendemain au déjeuner familial était fidèle à la recette de Gourmandenise, avec des cerises et une pâte feuilletée (du commerce). Elle fut dévorée, bien que la pâte feuilletée n'ayant pas cuit avant d'être garnie, elle manquait de cuisson dans le fond de la tarte.

La recette que je vous présente aujourd'hui, destinée à mes collègues, est mon deuxième essai de clafoutarte. Pour ce deuxième essai, j'ai apporté quelques modifications à la recette originale : j'utilise une pâte sablée car je ne me suis toujours pas essayée à la pâte feuilletée, et - début d'automne oblige - j'ai troqué les cerises de la garniture par des quetsches. Cette version s'est révélée très bonne. Je pense qu'une cuillère de rhum dans le clafouti la rendrait encore meilleure. 

Temps de préparation : 20 minutes (hors préparation de la pâte sablée)
Temps de cuisson : 40 minutes environ (compter 20 minutes en plus pour cuire la pâte à blanc)

Clafoutarte aux prunes

Pour un plat à tarte de 30cm de diamètre : 

  • Un pâton de pâte sablée 
  • 6 œufs
  • 2 x75 g  de sucre blanc (n'ayant pas assez de sucre blanc, j'ai remplacé 75g de sucre blanc par 60 g de sucre roux)
  • Un sachet de sucre vanillé
  • 1/2 litre de lait
  • 150 g de farine
  • 400 g de prunes (ici, des quetsches)
  • 2 cuillères à soupe de sucre roux pour la finition
Clafoutarte aux prunesClafoutarte aux prunes
Clafoutarte aux prunesClafoutarte aux prunes

Préchauffer votre four à 175 °C (180°C pour mon petit four).
Dénoyauter les prunes et les couper en morceaux.

 

Clafoutarte aux prunes

Faire fondre 75 g de sucre blanc dans le demi litre de lait.

 

Clafoutarte aux prunesClafoutarte aux prunes
Clafoutarte aux prunesClafoutarte aux prunes

Pendant ce temps, battre les 6 oeufs avec le sucre restant (blanc ou roux) et le sucre vanillé jusqu'à ce que le mélange blanchisse et double de volume.

Clafoutarte aux prunesClafoutarte aux prunes
Clafoutarte aux prunesClafoutarte aux prunes

Rajouter la farine et le lait chaud tout en mélangeant pour éviter la formation de grumeaux.

Clafoutarte aux prunes
Clafoutarte aux prunesClafoutarte aux prunes

Cuire à blanc la pâte sablée. Etaler les prunes en morceaux sur le fond de tarte cuit. Couvrir avec l'appareil à clafouti refroidi. 

Clafoutarte aux prunesClafoutarte aux prunes
Clafoutarte aux prunes

Saupoudrer avec les 2 cuillères à soupe de sucre roux et enfourner pour 40 minutes environ. Surveiller la cuisson du clafouti régulièrement : Le clafouti doit rester légèrement élastique en surface, mais ne doit pas être humide.

 

Clafoutarte aux prunesClafoutarte aux prunes

Lorsque j'ai sorti ma clafoutarte du four, la surface du clafouti était terne, et je me suis demandé s'il n'était pas trop cuit.

Clafoutarte aux prunesClafoutarte aux prunes

Mais après une nuit de repos, la surface du clafouti s'est humidifiée et est devenue légèrement brillante. La clafoutarte était bien cuite et a remporté un franc succès auprès de mes collègues (du moins, personne n'a osé se plaindre). 

Clafoutarte aux prunes

Voir les commentaires

Rédigé par Tomate Melba

Publié dans #Gâteaux tartes & autres gourmandises

Repost 0

Publié le 6 Septembre 2013

Tarte aux pommes

C'est pour faire une tarte aux pomme que j'ai appris à faire de la pâte sablée, et c'est sur ma première tarte aux pommes que je me suis cassée les dents à cause d'une pâte qu'un maçon ne dédaignerait pas. La tarte aux pomme est, avec  le gâteau au chocolat, le dessert de base qui me vient à l'esprit quand je pense sucré. Effectivement, quoi de plus banal qu'une tarte aux pommes ? Si vous faites une petite recherche sur Google, vous tomberez sur une multitude de recette qui, globalement, racontent comment déposer des pommes sur un fond de tarte. Ma recette ne fait pas exception. Mais justement, la tarte aux pommes est comme le gâteau au chocolat. Il existe une mutlitude de recette, toutes très différentes les unes des autres : la tarte aux pommes normande,  la tarte aux pommes à l'alsacienne, la tarte tatin, ou une tarte de grand chef, la tarte de Stéphane Glacier, par exemple, et qui - au passage - a l'air délicieuse. Il faudra que je l'essaie un jour.

Ne vous enthousiasmez pas trop : ma recette de tarte aux pommes est très banale comparée à ces recettes. C'est une recette à la cannelle, donc si vous ne supportez pas cette épice, je vous déconseille de lire la suite, ou alors, changez 'cannelle' par 'sucre vanillée', 'citron' ou 'rhum' (avec modération).

Temps de préparation : 20 minutes (comptez en plus le temps de préparation et d'étalage de la pâte sablée)
Temps de cuisson : 30 minutes pour la compote, 20 minutes pour la pâte à blanc et 40 minutes pour la tarte aux pommes

Tarte aux pommes

Pour une tarte de 30 cm de diamètre environ :

Tarte aux pommesTarte aux pommes
Tarte aux pommesTarte aux pommes

Eplucher 3 pommes, celles qui vous paraissent les moins présentables. Les couper en morceaux et les faire fondre dans un fond d'eau avec de la cannelle (j'en mets une cuillère à café rase) pendant 30-40 minutes sur feu doux.

Tarte aux pommes

Pendant que la compote est sur le feu, éplucher les 3 pommes restantes. Les couper en tranches et les déposer dans un saladier rempli d'eau pour éviter qu'elles ne s'oxident. Vous pouvez également les arroser de jus de citron.

 

Tarte aux pommesTarte aux pommesTarte aux pommes

Laisser refroidir la compte de pomme. Puis l'étaler sur le fond de tarte cuit.

Tarte aux pommesTarte aux pommes
Tarte aux pommes

Égoutter les tranches de pommes et les déposer sur la compote.

Tarte aux pommesTarte aux pommes

Saupoudrer avec le sucre en poudre, que vous pouvez mélanger à de la cannelle.

Tarte aux pommes

Cuire à 180°C pendant 40 minutes. Sortir la tarte du four et laisser refroidir avant de déguster.

Tarte aux pommes

Voir les commentaires

Repost 0

Publié le 4 Septembre 2013

Cuisson d'une pâte à blanc

La première fois que j'ai fait cuire une pâte à blanc, ce fut après une mauvaise expérience de tarte aux prunes - qui s'est avérée une très bonne recette de compote de prune cramée caramélisée sur lit de tarte crue. Malheureusement, cette première fois s'est aussi soldée par un échec : j'avais mis ma pâte au four sans aucun support pour plaquer les bords de la tarte contre les bords du moule, et les bords se sont complètement affaissés à la cuisson. Mon fond de tarte ressemblait à une galette mal étalée, pas très ergonomique pour faire une tarte au chocolat.

J'ai trouvé la parade au détour d'un magasin de cuisine : les perles de cuisson, qui permettent de maintenir la pâte contre le moule. J'utilise cette technique, qui donne de très bons résultats.

Temps de préparation : 15 minutes
Temps de cuisson : 20 minutes

Cuisson d'une pâte à blanc

Vous aurez besoin d'une boule de pâte sablée, ayant reposé au moins une heure au réfrigérateur.

Cuisson d'une pâte à blancCuisson d'une pâte à blanc

Sur le plan de travail ou une feuille de papier cuisson, verser une cuillère à soupe de farine. 

Poser la pâte sur le tas de farine et l'aplatir du plat de la main en la retournant pour l'enrober de farine.

 

Cuisson d'une pâte à blancCuisson d'une pâte à blanc
Cuisson d'une pâte à blanc

Etaler la pâte au rouleau en la retournant de temps en temps pour vérifier qu'elle ne colle pas au plan de travail. Rajouter de la farine si nécessaire.

Renouveler l'opération jusqu'à ce que votre pâte fasse la taille de votre moule. 

 

Cuisson d'une pâte à blancCuisson d'une pâte à blanc
Cuisson d'une pâte à blancCuisson d'une pâte à blanc

Beurrer et fariner un moule à tarte.

Cuisson d'une pâte à blanc

Enrouler la pâte sablée autour du rouleau à pâtisserie et la déposer dans le moule à tarte.

Cuisson d'une pâte à blancCuisson d'une pâte à blanc

Etaler la pâte dans le fond du moule et sur les bords, en comblant les éventuelles déchirures (c'est rare que ma pâte atterrisse intacte dans mon moule !), en repliant le surplus sur les bords du moule. 

 

Cuisson d'une pâte à blancCuisson d'une pâte à blanc

Avec une fourchette, piquer le fond de pâte et plaquer la pâte contre les bords du moule.

A partir de là, vous pouvez soit garnir directement votre pâte, soit la cuire à blanc puis la garnir une fois cuite.

Si vous utilisez un moule à tarte avec des bords en biais (et pas verticaux, comme mon moule), vous pouvez directement cuire votre fond de tarte. Les bords ne devraient pas s'affaisser (j'utilise le conditionnel, je ne l'ai fait qu'une fois). 

Si, comme le mien, votre moule à tarte a des bords d'une verticalité contrariante, continuez la recette.

 

Cuisson d'une pâte à blanc

Pour cuire une pâte à blanc, préchauffer votre four à 200°C environ (220°C pour mon four capricieux). Déposer du papier cuisson sur la pâte et recouvrir de perles de cuisson ou de haricots. Faire cuire la pâte 10 minutes.

Cuisson d'une pâte à blanc

Au bout de 10 minutes, retirer le papier cuisson. Les bords de la tarte commencent à cuire, et ne s'affaisseront plus. Par contre le fond de tarte est humide. Pour terminer la cuisson de votre tarte, remettez-la 5 à 10 minutes au four.
Retirez la tarte du four quand le fond de tarte commence tout juste à dorer.

Cuisson d'une pâte à blanc

Voir les commentaires

Repost 0

Publié le 4 Septembre 2013

Pâte sablée

Je ne sais pas faire de pâte feuilletée. La recette me paraît monstrueusement longue et compliquée. On m'a souvent dit que ça n'était pas si difficile, et qu'il existait même des recettes express qui ne nécessitent pas de pliage de la pâte et de temps de repos qui rallongent la durée de préparation. Mais je n'ai jamais eu le courage de m'attaquer à cette recette alors qu'il est beaucoup plus simple de faire une pâte sablée.

Il faut juste penser à ne pas trop travailler la pâte, sans ça elle sera trop dure après cuisson. La toute première pâte sablée que j'ai faite était dure comme du bois. Depuis, je la fais au robot et cela donne une pâte parfaite pour des tartes sucrée. Il existe de nombreuses méthodes pour faire une pâte sablée (ici, par exemple). Pour ma part, je procède de la façon suivante : je commence généralement par laver ma cuisine de fond en comble, ce qui permet à la farine - très volatile - de parsemer le sol reluisant de ma cuisine d'une fine couche blanche. Généralement, après le pétrissage et l'étalage de la pâte, je n'ai plus qu'à recommencer mon ménage.

Temps de préparation : 10 minutes
Temps de repos : 1 heure au réfrigérateur

Pâte sablée

Pour un plat à tarte de 30 cm de diamètre :

  • 250g de farine
  • 125 g de beurre
  • 125 g de sucre
  • 1 oeuf
  • 1 pincée de sel
Pâte sablée

Dans le bol d'un robot ou dans un saladier, verser la farine, le sucre et la pincée de sel avec le beurre coupé en petits morceaux.
 

Pâte sablée

Si vous utilisez un robot, mélanger au pétrin à basse vitesse pendant 2 minutes environ. Sinon, pétrissez la pâte jusqu'à obtenir un mélange sableux.

 

Pâte sabléePâte sablée

Rajouter l'œuf.

Mélangez à basse vitesse ou pétrissez la pâte jusqu'à ce que vous obteniez une boule de pâte.
 

Pâte sablée

Laisser reposer au réfrigérateur pendant une heure. Cette pâte pourra être utilisée pour faire des fonds de tarte, des sablés et une multitude de bonnes choses.
 

 

Voir les commentaires

Repost 0