Tatatata tatatata tatata taaaa, Tatatata tatatata tatata taaaa, tatatata tatatata tatatata tatatata tatatata tatatata tatatataaaaa

Publié le 24 Octobre 2015

La vengeance de l'Enfer se résume dans mon cœur ;

Mort et le désespoir flamme sur moi !

Non pas par vous ressentez une douleur Sarastro de la mort ,

Donc, vous êtes ma fille jamais plus!

Désavoué partait forever forever ,

Détruits à jamais Tous les liens de la nature si vous pas par Sarastro devient pâle !

Écoutez ! Écoutez ! Écoutez , les dieux de la vengeance !

Entendre un serment de la mère !

Vous aurez bien-sûr reconnu les très célèbres paroles de l'opéra de ce cher Wolfgang, traduites en français par le non moins illustre Google, sans qui cet article n'aurait pas pu débuter de manière aussi flamboyante. 

 

Tatatata tatatata tatata taaaa, Tatatata tatatata tatata taaaa, tatatata tatatata tatatata tatatata tatatata tatatata tatatataaaaa

Lors de mon séjour à Salzbourg début octobre, j'ai découvert que la vision de la ville que j'avais - à savoir l'endroit où le jeune Amadeus a usé ses fonds de culottes - n'était que partielle. En effet, cette mignonne ville autrichienne est essentiellement visitée pour avoir été le théâtre de La mélodie du bonheur. D'ailleurs, de la même manière que j'ignorais totalement ce fait avant d'arriver à Salzbourg, la plupart des fans de Julie Andrews ne savent pas que Salzbourg est aussi la ville natale de ce bon vieux Chrysostomus.

Tatatata tatatata tatata taaaa, Tatatata tatatata tatata taaaa, tatatata tatatata tatatata tatatata tatatata tatatata tatatataaaaa

La ville est donc perpétuellement sous le feu de deux factions ennemies, qui se méprisent mutuellement : les Mozartiens, pour qui les Andrewsiens sont des ignares de bas étages, et les Andrewsiens, qui estiment les Mozartiens obnibulés par leur idole et incapables d'apprécier l'art du XXe siècle.

Personnellement, j'étais surtout venue pour goûter la bière locale. J'ai donc du prendre partie.. Et c'est Johannes qui a eu ma préférence (pour une raison assez lâche : je ne voulais pas me mettre à dos mes compagnons de voyage).

Le futur compositeur Mozart a donc vu le jour à Salzbourg, où il passa une grande partie de son enfance. Son père, déjà dans le métier, initia son fils très tôt à la musique : solfège, violon, clavecin, piano, rien ne fut épargné à Wolfgang.

Tatatata tatatata tatata taaaa, Tatatata tatatata tatata taaaa, tatatata tatatata tatatata tatatata tatatata tatatata tatatataaaaa Tatatata tatatata tatata taaaa, Tatatata tatatata tatata taaaa, tatatata tatatata tatatata tatatata tatatata tatatata tatatataaaaa
Tatatata tatatata tatata taaaa, Tatatata tatatata tatata taaaa, tatatata tatatata tatatata tatatata tatatata tatatata tatatataaaaa Tatatata tatatata tatata taaaa, Tatatata tatatata tatata taaaa, tatatata tatatata tatatata tatatata tatatata tatatata tatatataaaaa

Il finit donc bon gré malgré par devenir virtuose, comme son père, perpétuant ainsi les traditions familiales de la longue lignée des Mozarts. En effet, de la famille Mozart, on connait surtout Théophilus, ainsi que son père, Léopold, tout deux musiciens.

Mais il ne faut pas oublier les illustres Christian Mozart, grand couturier, qui créa bon nombre de costumes pour le premier rôle de l'opéra le plus connu de son arrière grand-papy ...

Tatatata tatatata tatata taaaa, Tatatata tatatata tatata taaaa, tatatata tatatata tatatata tatatata tatatata tatatata tatatataaaaa
Tatatata tatatata tatata taaaa, Tatatata tatatata tatata taaaa, tatatata tatatata tatatata tatatata tatatata tatatata tatatataaaaa
Tatatata tatatata tatata taaaa, Tatatata tatatata tatata taaaa, tatatata tatatata tatatata tatatata tatatata tatatata tatatataaaaa

... Philippe Mozarcini, pâtissier renommé, créateur de la célèbre brioche en ré mineur ...

Tatatata tatatata tatata taaaa, Tatatata tatatata tatata taaaa, tatatata tatatata tatatata tatatata tatatata tatatata tatatataaaaa

... ou encore, Ronald Mc Mozart, qui s'est fait un renom dans le monde de la bonne chaire avec ses fameux Salzburgers.

Tatatata tatatata tatata taaaa, Tatatata tatatata tatata taaaa, tatatata tatatata tatatata tatatata tatatata tatatata tatatataaaaa

Je vous conseille donc fortement la visite de cette fort sympathique ville de Salzbourg, qui, à défaut de parfaire ma culture musicale, a pu éblouir mes mirettes et émoustiller mes papilles ...

Tatatata tatatata tatata taaaa, Tatatata tatatata tatata taaaa, tatatata tatatata tatatata tatatata tatatata tatatata tatatataaaaa
Tatatata tatatata tatata taaaa, Tatatata tatatata tatata taaaa, tatatata tatatata tatatata tatatata tatatata tatatata tatatataaaaa Tatatata tatatata tatata taaaa, Tatatata tatatata tatata taaaa, tatatata tatatata tatatata tatatata tatatata tatatata tatatataaaaa
Tatatata tatatata tatata taaaa, Tatatata tatatata tatata taaaa, tatatata tatatata tatatata tatatata tatatata tatatata tatatataaaaa Tatatata tatatata tatata taaaa, Tatatata tatatata tatata taaaa, tatatata tatatata tatatata tatatata tatatata tatatata tatatataaaaa

Rédigé par Tomate Melba

Publié dans #Voyages

Repost 0
Commenter cet article

Fanch 24/10/2015 21:39

Quelle famille ! Et les bières dans tout ça ? :)